Concours “La Nature reprend ses droits” été 2020

concours : La Nature reprend ses droits

“La Nature reprend ses droits”, c’est le thème du concours organisé par la Fondation Villa Seurat l’été 2020, auquel j’ai participé avec beaucoup d’engagement et de joie.

Le travail préparatoire

Pour le concours, je suis allée à la rencontre des arbres, j’en ai photographié plusieurs, ai échangé avec chacun. Ils sont l’essence de la Nature à mes yeux. A ressurgi une expérience singulière vécue avec un arbre “banal” en apparence. 

Chaque arbre a son caractère propre, chacun a été plus ou moins disposé à communiquer avec moi. Quand je les ai questionnés sur ce thème de quand “la Nature reprend ses droits”, j’ai perçu de l’étonnement, comme s ’ils étaient tellement au-delà de cette question. 

La Nature Est. Que l’être humain en soit conscient ou non, qu’il la respecte ou non. 
Et nous sommes partie intégrante d’Elle, nous n’en sommes pas différents.

L’Arbre Guide

Il y a plus de 5 ans, j’ai échangé presque par hasard, naturellement avec un arbre sur le plan mental et énergétique. Il m’a montré les réseaux énergétiques et informationnels, qui relient tous les arbres entre eux, sur mon écran mental interne, c’était stupéfiant et merveilleux. 

L’énergie subtile est leur langage naturel, les arbres sont plus que ce que l’on voit avec notre vue usuelle.

Il m’a transmis des informations pertinentes sur ma vie qui m’ont fort étonnées par leur précision et réalisme. Depuis des échanges réguliers se sont instaurés entre nous, il est devenu comme un guide spirituel et surtout c’est un arbre qui communique essentiellement avec moi au niveau de l’énergie, il m’apprend à me connecter à ce Savoir énergétique. Cet Arbre Guide est également très exigeant…

Pour ce concours, j’ai pris des empreintes de mon arbre-guide à l’acrylique, au crayon, et des empreintes à la mine graphite sur d’autres arbres dans Paris, au jardin des Tuileries, par exemple.
En faisant ces collectes d’empreintes j’ai pu ressentir les différentes énergies des arbres, leur singularité, leur richesse, leur réserve parfois aussi à entrer en contact.

J ’ai rencontré de nombreux arbres et j ’ai été surprise par la qualité et la variété des communications avec eux, leur présence et leurs authenticités.

Le Majestueux

L’arbre avec lequel j’ai travaillé, je l’ai nommé le Majestueux. Il a un diamètre de plus de 4 m 70, et bien sûr, je n’ai pu mesurer sa hauteur. 

En connexion avec lui, j’ai vu une porte à ses pieds, sur mon écran mental intérieur. Lors d’une autre visite, je suis rentrée dans la terre, en méditation. Chaque moment partagé avec lui s’est révélé être un moment singulier, par sa forte présence et surtout son humour que j’ai découvert au fur et à mesure.

Peindre pour tenter de représenter les réseaux énergétiques que je sens et vois intérieurement entre les arbres, que mon arbre guide m’a montrés, serait bien trop présomptueux et impossible tellement c ’est sublime et incomparable. C’est du non « déjà vu ».

Avant d’être de la matière, des particules, nous sommes de l’énergie, des ondes, du mouvement, de l’information et de la conscience.

En  peignant, j’ai eu envie d ’élargir le postulat du thème à :
– quand je reprends mes droits, je retrouve ma Nature, qu’elle soit divine, sacrée, spirituelle, naturelle, humaine. Et là, qui suis-je ? Quel être profond conscient, suis-je ? 

Suis-je reliée à ma nature profonde de peintre ?

A quelle éternité suis-je présente ? Quel espace ?

Quelle est alors cette immobilité, est-ce celle à laquelle nous invite l’arbre ?

Ma peinture est un modeste hommage à cette Nature sublime énergétique et aimante.

Finalement, quel est l’Enseignement de l’Arbre pour nous les humains ?

Je suis allée plusieurs fois rencontrer Le Majestueux je lui ai demandé s ’il était d ’accord de travailler avec moi. 


Après qu’il m ’ait donné son feu vert, j’ai installé ma toile sur son tronc et j ’ai pris l’empreinte de son écorce, ressenti son énergie et travaillé en synergie avec lui.

Ces empreintes sont la base de mon travail pictural que j’ai terminé à l ’Atelier. 


Ma peinture est un modeste hommage à cette Nature sublime énergétique et vivante.

Retrouvez cette peinture dans la boutique ici

Découvrez les fondements de ma peinture dans cette courte biographie

“C’est ma Cathédrale, cet Arbre”

Arbre Cathédrale
Acryliques et bombes sur toile écrue Format 120 F : 195 x 130 cm. Août 2020

Un commentaire

  1. Magnifiques peintures, grâce à une maîtrise de la couleur et de la composition qui sont stupéfiantes. On y ressent une grande liberté chez l’artiste. J’aime particulièrement l’Arbre-cathédrale, qui me fait vibrer. Embrassons les arbres, comme nous y invite Catherine, ils ont tant à nous dire.

Laisser un commentaire